dimanche 2 octobre 2016

Mardi 16 mars 2010 : Anost – Roussillon-en-Morvan.

Anost : village autrefois peuplé par les « galvachers », bouviers transporteurs.
Les galvachers étaient des agriculteurs qui partaient « se louer » avec leurs bœufs afin de réaliser des travaux de halage requérant une forte puissance de traction, essentiellement du débardage des forêts. Ils restaient absents durant à peu près six mois.
Un « travail » où l’on ferrait les bœufs sur la place du village rappelle leur histoire.
Je marche à partir de 14h10 sur le GR 13, sous un soleil printanier, dans une forêt hivernale où résonne déjà le chant de la sittelle et des mésanges.
Pendant tout son parcours, le GR 13 va très souvent côtoyer le GRP Tour du Morvan ou ses variantes.
Je traverse le hameau de Bussy. Après quoi je serpente à travers prés sur une crête arrondie et, sous de hautes futaies de résineux, je descends dans une vallée. La route mène à Athez. Je grimpe ensuite en forêt sur un chemin bordé de grosses pierres jusqu’à rejoindre un col à 650 m. Empruntant une ancienne voie gauloise, j’arrive aux abords de Roussillon-en-Morvan.
Je retrouve Viviane non loin de là, sur le GR, seule dans le Boxer. Nous n’avons plus avec nous notre vieil Oscar, mort le mois dernier d’une crise cardiaque.

Nous nous installons à 17h20 en face du cimetière de Roussillon. Après le repas, à la nuit tombée, nous sortons pour une petite balade ; mais Viviane, angoissée, préfère retourner dans le camping-car. Je poursuivrai seul ma sortie nocturne habituelle, sous un ciel étoilé, annonciateur de gelée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire