dimanche 2 octobre 2016

Dimanche 28 novembre 2010 : Appoigny – jonction GR 13.

Navette avec deux voitures.

A l’entrée d’Appoigny, le GR se poursuit sur la route qui s’insinue dans une gorge. Il bifurque bientôt sur un chemin de forêt longeant un lotissement.
Viviane et moi commençons à marcher à 11h20. Après avoir traversé l’autoroute A6, nous entrons en forêt. Une fine couche de neige, tombée hier, tapisse le sous-bois. Silence feutré, soleil filtré.
A hauteur du hameau des Bries, Viviane, qui ressent une oppression dans la poitrine, rebrousse chemin et regagne la voiture.
Je poursuis seul la randonnée et gagne par une piste forestière l’aérodrome d’Auxerre-Branches. Un chemin latéral évite de marcher sur la route qui longe l’aérodrome. J’entre à nouveau en forêt, traverse le bois des Montagnes.
A la sortie, un tumulte dans le ciel parsemé de cumulus me fait lever les yeux. Ce sont les puissants sons de trompette d’un vol de grues cendrées en migration, probablement des retardataires. Elles tournoient en s’élevant dans un « thermique », une bulle d’air chaud, avant de se laisser glisser et de repartir vers le sud dans une impeccable formation en V.
Le sentier sinue dans le bois de la Sinelle. Je rejoins à 13h40 le Boxer, stationné à la jonction avec le GR 13, sur la commune de Charbuy, à hauteur d’une ancienne voie ferrée. Ici  se termine le GR 213.



Fin du GR 213, sentier de l'Yonne.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire